alors...

par ©dominique ottavi. texte & photo. tous droits réservés  -  20 Novembre 2013, 20:23

Tricotant des rutabagas, caressant distraitement la vie du bout des doigts, des larmes inexplicables surgissant à bout portant pour m'empêcher de continuer à te parler, ou à y jouer, j'ai descendu les fleuves impassibles et les trottoirs mouillés, et les lignes de vie de la chance bradée. Je n'ai jamais voulu rien de tout ce cirque, juste m'absenter, obstinément m'absenter. Et ma vie en a décidé autrement... Je ris de penser qu'on me croit gentil, sympathique, pleine pêche et donneur de joie. Je pense que la mort vient vite, et qu'elle, au moins, sera à moi, rien qu'à moi. Ca n'arrangera pas nos histoires, mais ça aura au moins le mérite d'être clair, disent-ils. Parfois je parle, j'écris comme eux, à leur façon, mais ce n'est pas moi... Je fais donc semblant alors d'avoir été compris, de comprendre, et de participer, mon camarade.

©dominique ottavi. Tous droits réservés.

alors...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniella 21/11/2013 15:06

non,je te tends mon cœur et mes bras sans rien attendre en retour autre que le torrent impétueux et parfois capricieux de la vie.