Top articles

  • LA TETE DANS UN COQUILLAGE

    22 avril 2013

    Patrick Pérez Sécheret LA TETE DANS UN COQUILLAGE Je reconnais à PPS le bénéfice du doute. Non, il n’est pas cet imposteur grilleur de cigarettes retourné sur lui-même, son entregent et ses dentelles. Il s’installe sans peser, ayant parfaitement et justement...

  • Février

    08 mars 2020

    On ne nous fera jamais De cadeaux Éternels dindons De la farce Ne nous reste plus Qu’à nous gâter Nous-mêmes. Tu vois Tu vois Rien ne bouge Que l’horreur A qui on ne la fait pas L’horreur partout Et vous nous sommez D’être heureux ? Comme un trou Comme...

  • Moïra

    29 mars 2020

    MOÏRA Les Moïraï grecques, devenues Parques pour les Romains. Incarnent le fil du Destin. Elles sont trois : l’une tisse le fil, l’autre l’enroule, la troisième le coupe (naissance, mariage, mort) Moïra est pour moi le nom de l’Amour auquel je suis destiné...

  • Je t'attends

    10 avril 2020

    Je t’attends Sous le même arbre Qui illumine ta fenêtre De ce vert somptueux Demeuré en mon cœur Depuis que tu m’en as Privé. La paix La paix de la tête La paix du cœur Je demande la paix La paix A moi De la construire La paix Je me la demande donc À...

  • Trois "Bleues" en Corse. Yves Girard

    21 avril 2013

    Accrochez-vous ! Dans mon adolescence, il y avait les "mobs" et les "solex", comme il y avait les "mods" et les "rockers", mais en sens contraire, car les solex c'était, comme les mods, pour les fils de bourgeois, et mobs et rockers - on disait aussi...

  • La Fontaine aux livres

    09 décembre 2013

    DIMANCHE 15 DECEMBRE 17H00 à LA FONTAINE AUX LIVRES DE VAUVERT Une rencontre amicale avec Dominique OTTAVI. Notre grand ami musicien, poète, romancier, homme au grand coeur nous présentera son dernier CD, ses chansons, ses poèmes...venez voir et revoir...

  • D'Isabelle Gaignier :" Poète aride..."

    13 février 2015

    D'Isabelle Gaignier.... Poète aride, la peau tannée par la vie, il glissent entre nous un capitaine sans navire accompli mais complice et la princesse sans atours sur le retour . La moisson des douleurs crissent sur le sillon de nos cordes vocales et...

  • Alexandre Hollan. Expo Lodève. Juillet 2016

    19 juillet 2016

    L'intime certitude que l'arbre dans sa course finira par faire le résumé du ciel et de ses mondes. L'encens du soleil laisse des traînées bleues, jaunes et vertes dans la pénombre d'une canicule inventée. Je revois en filigrane les pierres enfiévrées...

  • Tout ce que tu ne pourras jamais demander à Bach

    27 décembre 2018

    Tout ce que tu ne pourras jamais demander à Bach. Les contorsions et les enfumages, les implorations et les courtisanes, les fils du temps et les commérages. Non, rien que cette lande habilement sauvage autour de la cabane aristocrate où nulle odeur ne...

  • Vivre c'est aimer Aimer c'est agir (V. Hugo)

    12 décembre 2019

    Que s’est-il donc passé Dans l’Univers Autour de l’an 1000 ? En Occident on attendait La fin du monde En Orient On indiquait là Le début de la Fin De la Loi. Mes amis, enfin ceux que j'aime, il fait un grand soleil... depuis peu, j'aime profondément l'hiver,...

  • Héliogabale

    08 mars 2020

    Héliogabale à l'hospice, nous nous devions d'être intraitables avec les maléfices. La fille du Roi depuis des semaines pleure courant par les allées "à la française" du Palais. Je ne sais à qui profitent ces dispositifs agressifs, pourtant bien peu efficaces....

  • Pas l’amour

    26 juin 2020

    A Dominique Ottavi, pour son bouquin intitulé: "Pas l'amour" Dumé, Chapeau!!! Mais ce chapeau n'a pas le sens commun qu'on peut lui prêter: en effet, au début de ma lecture, j'étais complètement désorienté à la fois par la ponctuation en pointillés- si...

  • Pleine (plaine) Lune

    07 juillet 2020

    PLEINE (PLAINE) LUNE. 5 juillet 2020. à Marilyne Bertoncini (5/6 juillet 2020) À trop presser La grappe Aigre se fait Le vin à venir J’ai donc mérité De vivre Puisqu' À l’évidence, Je crois bien être en vie À haute voix Récitant En catimini Les louanges...

  • Mario Sepulcre à Locu Teatrale Aiacciu. été 2020

    22 août 2020

    Mario Sépulcre Mario est au grenier depuis ce matin. Forcément : il peint ! Il vient de retourner l’Homme au Gant sur lui-même, comme on retourne un gant, ce qu’on dit lorsqu’on passe d’une proposition donnée à son contraire, du blanc au noir, de l’affirmatif...

  • Tu verras

    03 novembre 2013

    Tu verras, tu le verras bien. J'aurai une guenon qui portera mon nom. Des champs de coquelicots qu'on prendra pour des champs de coton. Des amis aux yeux clairs qui auront l'âme claire et qui ne me trahiront plus. J'aurai des courtisanes juste pour les...

  • Remonter sur l'autre rive, au mépris des pêcheurs...

    20 novembre 2013

    Elle est légère comme une plume, évanescente comme une pluie d'été. Elle te troue l'âme en te demandant instamment de ne pas t'inquiéter. Elle est circulaire comme un Grand Huit ou comme un tapis de dés. Elle est innombrable comme les personnages qu'elle...

  • alors...

    20 novembre 2013

    Tricotant des rutabagas, caressant distraitement la vie du bout des doigts, des larmes inexplicables surgissant à bout portant pour m'empêcher de continuer à te parler, ou à y jouer, j'ai descendu les fleuves impassibles et les trottoirs mouillés, et...

  • C'est fou.

    20 novembre 2013

    C'est fou ce qu'il fait froid, en bon hétéronome, je revendique le droit d'être délivré , une bonne fois pour toutes, du froid... Et puis les petits lampions feront les mignons. On leur passera leurs dérèglements de circonstance. La vie vivra, et les...

  • Pire, promis !

    21 novembre 2013

    Ce que je peux être con ! Moi le châtelain, au manoir nombreux, dont je n'arrive pas à faire le tour des salles, des chambres, des réduits, des caves, des salons, des sauf-conduits, des cheminées, et des alcôves, tellement ils sont nombreux, et hauts...

  • Chauffer les oiseaux ?

    22 novembre 2013

    Il ment, il éructe. Il joue des coudes et de l'entregent qu'on lui accorde encore. La vie est grisaille et la mort est louche, malgré tout, finalement. Il pèse tout, des avantages et des inconvénients. Vous avez compris : il n'est jamais content. Certes,...

  • De très loin

    23 novembre 2013

    Je suis venu de très loin. Je n'avais pas les clés. En fait, pour dire vrai, on me les avait retirées. Les années, vous le savez, passent vite et l'on oublie. Ce que j'avais, naïvement, oublié ? C'est que je n'étais plus désiré, voilà tout. La pluie tombait....

  • Le superfétatoire et le comminatoire

    27 novembre 2013

    C'est drôle comme il en est qui se sentent visés par ou destinataires de telle ou telle phrase des textes qu'ici je publie. Je veux juste leur dire que je ne m'adresse qu'à et que je ne parle que de l'Ecriture, ma fidèle, éternelle compagne. Qu'on se...

  • Je veux

    20 mai 2014

    Je veux écrire la fin du monde les débris de l'ombre la tendresse en berne je veux écrire le chocolat dont tu ne te délecteras plus la soie de tes robes sans aucun falbalas je veux écrire l'horreur du monde et je veux écrire sa joie lorsque je m'autorise...

  • tel

    23 septembre 2014

    Telle la sentinelle sur la paupière du jour je me défais de mes rêves pour mieux dévisager le jour scrutant les frondaisons les fosses et les ombrages et les sources aussi sans égales telles la sentinelle PS : Je ne suis pas heureux, c'est sûr mais tu...

  • Revenir

    11 octobre 2014

    Il a souri au bon moment n'a plus eu d'un coup peur de l'ouragan ni de ses frasques l'été s'attardait dans les mouchoirs nous vidions les caniveaux au moyen de nos coquilles de Compostelle le temps était comme avant mais subrepticement on nous avait caché...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>