Top articles

  • Toi

    17 juin 2016

    Tu étais superbe comme le présent. Les ribambelles ne te touchaient pas. Rien ne pouvait te toucher, toi, la si libre, la belle envolée... Nous étions à quatre pattes dans la fournaise, et la braise ne nous disait rien qui vaille. Et puis tu t'es dressée,...

  • Peuple

    11 août 2016

    Je ne suis de nulle part. J'ai souvent tourné casaque. Dans mon jeune âge. Je cherchais la martingale exemplaire. Définitive. Elle n'existe qu'à gauche, extrême, malgré ses ambiguïtés, ses stratagèmes... Le seul appui philosophique authentique est le...

  • Tousser

    11 août 2016

    Tousser n'est pas jouer. J'en connais de plus malins qui n'ont pas eu le nez aussi fin. Il leur appartenait pourtant de mériter leur réputation de fins limiers, mais les fenêtres disparaissaient avant même que de s'entrebailler. Le vieil orfèvre de la...

  • escalier

    18 août 2016

    escalier dévalé rampe agrippée le nain baffé on multiplie les conjonctures on supplicie les sépultures rien ne nous sera épargné mais nous étions, n'est-ce pas, prévenus une drôle d'histoire dans l'ombre multiplie les chapitres qu'on ne lui avait pas...

  • cavale

    18 août 2016

    je cavale sur les tranferts l'amitié est à la peine elle sollicite l'éternité se rencarde dans l'impensé. J'ai vu ta beauté ta conscience ton inconscience et ta lâcheté je ne t'en veux pas pour autant je suis moi-même passé par ce type de chemins qui...

  • Ferré

    24 août 2016

    Tout le monde vous entartine avec Brel et Brassens qui sont d'honnêtes faiseurs de chansons mais tout le monde l'unanimité ignore Ferré faut-il qu'il ait dérangé le bougre! il a 100 ans ce matin et sa voix qui appelle à l'anarchie et à l'amour étroitement...

  • Tu iras

    01 septembre 2016

    Tu prendras la cagnotte Le sel et la culotte Et puis tu iras mourir Tu prendras les phoques Les genévriers Et les os de l'été Et puis tu iras mourir Tu prendras l'enfance Ses grands manteaux blancs Ses innocences Et puis tu iras mourir Tu prendras les...

  • Nain bleu

    02 septembre 2016

    Dormir, Jusqu'à ce que tu rentres? Sauvons le linge ! Mais, la tendresse... ? La tendresse. Malheureusement Tout rentre dans l'ordre Quand on dit : "par exemple" On raccourcit la chance La terre Et la bienveillance Absolue Puis-je m'autoriser Le droit...

  • J'ai

    03 septembre 2016

    J'ai dans le coeur un silence J'ai dans le coeur une solitude Une impatience Que je ne parviens pas à calmer On commence quand à vivre? Nous avions toutes les bonnes réponses Toutes les bonnes solutions Et nous voilà nus sur le pavé Mourus sur les galets......

  • Juste

    28 août 2017

    Juste pour rire Juste comme le vol de l'oiseau blanc Sur la baie Juste pour ne pas souffrir Plus qu'il ne faut Juste un sourire La pattemouille de la tristesse Les rodomontades de la tendresse Quand tu doutes Et quand je rentre il est 7 heures Et je suis...

  • Désir

    29 août 2017

    Je sais que tu sais J'ignore ce que tu me caches Ou du moins Que tu ne me dis pas Je lis à travers toi Et je ne me crois pas Chaque fois que tu me dis que tu me crois Tu es comme le verre Je vois tout Et pourtant Je n'arrive toujours pas à me croire Emporté...

  • Enfui

    01 octobre 2017

    Je ne voulais Que Vivre de peu Mes mains dans les mains Des miens Hommes et femmes enfants De peu Les autres aussi Tout ce que j'ai voulu À l'aube de ma vie Pas faire carrière non Juste aimer Et puis Du coup Si possible Etre aimé Mais là je m'enfuyais...

  • Pas mal

    05 octobre 2017

    Le chant du cygne, la mort des signes. Les mères sont à l'oeuvre et les comptoirs ont peur. Les compteurs s'en remettent. de juste. Je ne suis pas un prophète, juste peut-être un traître, un fieffé traître, et je tiens à "fieffé". Vous ne serez certes...

  • Partage

    30 octobre 2017

    Comme s’il fallait en rajouter Intervertir les pions Dissimuler les adresses Les photos d’identité Comme s’il fallait se résigner Déjà à la paresse À l’abandon La résignation Mais non ! Compagnons la force Est en nous Rien qu’en nous En nous seuls Tout...

  • Latin

    02 novembre 2017

    A propos de la suppression de l'enseignement du latin, Madame Pellerin... Qui a jamais pu croire à la chute de l'empire romain ? Ce n'était qu'une péripétie, l'arrivée des barbares. La preuve, nous y sommes toujours, dans l'empire, nous parlons toujours...

  • Toi

    05 novembre 2017

    Un gros soleil Une vraie pleine lune Pas pour de rire Et tu sens dans ton ventre Le vertige des marées La succion des noyés La redemption des mal aimés Et tu vibres Et tu éprouves Et tu manies mal La technique d’ouverture Des roofs Tu es ce mousse vieilli...

  • Montagne

    26 novembre 2017

    Je me réjouis De tous ces démons Qui accourent Jouissifs libertaires Bien dans leurs pompes Demons sexys Pourvoyeurs d’extrêmes De rigueurs Justifiées Et de mots programmés Par qui ? Nous sommes au sommet de la montagne En bas il ne fait pas bon Mais...

  • Petit branleur

    29 novembre 2017

    Que sont devenues nos révoltes Un petit con de President Qui pourrait être mon fils Se conduit comme un gougnaffier En cette Afrique si belle Que nous avons dénaturée Thomas Sankara reviens ! S’il te plaît Toi qui avais changé le nom de la Haute-Volta...

  • Ma langue, mes langues

    03 décembre 2017

    Elles m’appartiennent Je vis pour elles Je vis d’elles Elles me font vivre Tenir debout Je les nourris de mon amour De mon désir De ma joie Et ma tendresse Les mots m’appartiennent J’appartiens aux mots Je ne laisserai jamais personne M’expliquer comment...

  • Et puis nos vies

    08 décembre 2017

    Et puis nos vies finalement ne tiennent qu’à un fil, ténu certes, mais qui prend tant de place, tant d’importance, petit fil fragile qui va de mon coeur au cœur de l’autre, au cœur du monde. Quand je vais mourir, je veux pouvoir me dire, en paix,Pascal,...

  • Géhenne

    31 décembre 2017

    Pour s’enrichir Encore plus ON est allé Les bombarder Brûler leurs terres Détruire tout ce qui bouge Et maintenant ON les refoule aux frontières ON brûle leurs tentes Leurs frêles abris de fortune Genocides avez-vous dit ? ON détruit sauvagement Le peu...

  • Bonjour

    31 décembre 2017

    La vie est courte Comme la nuit Et la vie est splendide Comme la nuit Chaque matin est une chance Chaque matin l’espérance Y fait son nid Chaque matin Je me redéfinis Chaque matin Je redeviens mieux Moi-même Intégralement Mes pics d’éternité Mes gouffres...

  • Il te faut

    12 février 2018

    doigts de ta main dans ma main de mes mains sur tes seins je rêve beaucoup de toi j’ai refait le chemin mille fois sur mes doigts timide et incertain, j’ai lâché mes bateaux dans le vent des oiseaux j’ai craché mon désert comme un chant sur tes lèvres,...

  • Bourrasque

    13 février 2018

    Je voulais juste être le seul, l’insolent, l’innocent, le mal marié, l’impétrant, et tu aurais été l’arbre mal aimé du printemps, celui qui donne les plus magnifiques fruits. Je crie, de rage, et je m’ennuie. J’appartiens au silence. Et à la pluie. Prendre...

  • Desert vraiment ?

    12 juin 2018

    Envie Désert Tu recomptes encore Ce qu’il en restera Mais le vent Du sable du désert Le vent Sans manière De toute sa puissance Balaie d’un coup Les courants d’air Et Ferré se retourne vers moi Bien, petit, bien Ne lache jamais Ne lache pas File donc...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>