Selva oscura luminosa

par dominique ottavi  -  28 Décembre 2015, 11:18

Selva oscura  luminosa

Le baiser de la pierre

L'ange des crépuscules

Mots qui m'envahissent

Sans que je sache

Jamais

vraiment

d'où ils viennent

De quelle part obscure

Ou lumineuse

Les ténèbres

La lumière

De toute manière

C'est du pareil

au même.

Tandis que je nais

Tout retourne à la terre

Tandis que je meurs

Tout revient à la vie.

Vie et mort

Amants terribles

En une étreinte

Eternelle

Assise suffisante

Rien ne peut m'atteindre

Ni le fouet du cocher

Ni la lame du bourreau

Ni le désamour

Puisque je suis la mort

Puisque je suis la vie

Vie et mort

Étroitement unies

Dans la paix de cette forêt

Selva oscura luminosa.

Copyright dominique ottavi. Tous droits réservés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :