Me regarde

par ©dominique ottavi. Tous droits réservés  -  2 Juillet 2013, 20:18

Me regarde

Oeil de perdrix, oeil de lynx, limez-moi les pinces et qu'on n'en parle plus ! Qu'on n'y voie plus rien, circulez ! Même si les mouettes, les gabians,les goelands et autres volatiles de nos villes balnéaires grossissent, prennent de l'embonpoint et de l'envergure, démesurément... J'ai cru, il y a peu me faire attaquer carrément par un de ces gracieux oiseaux blancs débectants, je lui ai lancé le mauvais oeil, mal'occhju, et vraiment il l'a eu mauvaise, j'ai cru qu'il allait tourner de l'oeil, alors que devant lui vraiment je ne faisais pas le poids... mais il est reparti bon pied, bon oeil ! Je me suis félicité d'avoir échappé à un tel danger, d'autant que je lui avais accroché l'aile au milieu de la chaussée et qu'il était au beau milieu de sa pâtée, il pouvait m'en cuire ! Mais j'avais l'oeil, et le bon ! Je l'ai toujours, malgré les peaux de saucisson... La peau au dessus de l'oeil, on ne la nomme pas ainsi, mais "paupière"(qu'il en soit dit ainsi...). Et même quand je me la rabats, la paupière, il me reste que je peux demeurer conscient, voyant, lucide et clairvoyant, ça dépend de la conscience que je veux bien accorder au monde qui m'entoure, et qui, que je le veuille ou non, me regarde...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniella 03/07/2013 11:24

oh là là,,feu d'artifice ce matin,rien de tel pour commencer la journée des bons mots,je vais m'en gaver mais n'en aurai aucune in digestion,au contraire!!! je ris de bon cœur avec ce texte jubilatoire,tous les mots sont porteurs de malice,faut le faire,magicien des mots le farfardet de la littérature et de la parole!quelle simplicité dans la modestie et pourtant dans le talent,souvent quand je relis,je le fais à voix haute, et
c'est encore plus prenant.
ah,les grassouillets gracieux oiseaux blancs dé"bec"tants,!!! et je n'en finis pas de me faire plaisir avec ce texte plein d'humour,lisons,lisons,merci Dominique