J'aurais

par ©Dominique Ottavi. Tous droits réservés.  -  14 Mars 2013, 10:55

J'aurais marché à pas feutrés, comme les canards. La mort est une consigne stricte. Prière de la respecter. A genoux dans l'été,telehotel3.jpg

je t'avais supplié de m'aimer. Tu ne l'as pas fait. La route est la même. Rien n'a changé dans le coeur des hommes. Rien que leur coeur. La vie est une folie, nous en sommes les sbires. Plus d'épitre aux Corinthiens. Plus de mots d'ordre. Ni de mots de la fin. La fin de tout, elle est en nous. Juste en nous. En chacun.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :