Hè mortu

par ©Dominique Ottavi. Tous droits réservés.  -  1 Mars 2013, 13:55

Hè mortu, Daniel Darc !
Je laisse les enfants au garage,

et je reprends la route.

Au bout de la nuit,

le jour se lèvera toujours.
Hè mortu, Daniel Darc !

Les grands espaces ont tourné court.

Il n'y aura jamais d'autre survivant

que notre émotion

pour se tailler le chemin

2013-02-16-22.08.14-copie-1.jpgd'après les catastrophes,

d'après les cataclysmes,

fussent-ils strictement personnels.
Bona sera !
On the road.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :