et puis tu dis non et tu t'en repens

par ©Dominique Ottavi  -  7 Février 2013, 22:14

 

Je ne t'ai pas dit jamais, je t'ai dit je le saurai. Et puis tu as fait tourner les toupies, l'oiseau s'est enfui, la nuit est retombée, lourde, lourde, sur les draps défaits, et la soie noire n'y était pour rien.
J'étais à Siena, piazza del Campo, en compagnie de Guido Riccio da Fogliano.

 

 

 

 

 

 

 

songe-de-sainte-ursule1.jpg

Je ne t'ai pas dit jamais, je t'ai dit je le saurai. Et puis tu as fait tourner les toupies, l'oiseau s'est enfui, la nuit est retombée, lourde, lourde, sur les draps défaits, et la soie noire n'y était pour rien.
J'étais à Siena, piazza del Campo, en compagnie de Guido Riccio da Fogliano.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :