L'arbre

par dominique ottavi  -  3 Janvier 2022, 09:18

L'arbre

Pour Albine encore.

Arbre, arbre, jamais de marbre, arbre! Mal équarri toujours, mal débarbouillé, qu'on ne met pas en caisse, ni au panier. Arbre à palabres, palabres des arbres rassemblés, arbres aux yeux de glace, de feu, palarbres! Méli-mélarbres, à la pointe de sa branche l'oiseau fait ses gammes sans craindre le bûcheron qui ne connaîtra jamais le nom de l'arbre, l'arbre d'Albine qui ne meurt pas, jamais, ne fait que tout au plus épisodiquement disparaître, s'absenter un peu en son propre filigrane, filigrarbre, acharbrement, méli-mélarbre, eau de l'arbre limpide comme le roc où l'arbre s'accroche quoiqu'on fasse, quoiqu'on pense, avec sa complice l'eau il nous refait le coup de l'arbre, Trafalgarbre larmoyant larmoyarbre. L'arbre ventripotent, tout en souplesse néanmoins depuis le temps qu'on plante partout des tentes, des tomates, des fleurs de lys. Ça finira bien par arriver, se produire, cette dégelée promise, jurée. Nous n'en serons pas moins tristes et gais, puisque la gaieté n'est que de la tristesse inversée. Dans les fossés de la pluie, les magnolias s'ennuient et le crient bien haut, bien fort à l'attention des passants seuls, hésitant encore à prendre les devants de ce grand départ à prendre. Tu aurais pu mieux te souvenir. Les castors ne t'en tiennent nullement rigueur, tu sais, c'est comme le cor le soir au fond des bois, au pied de l'arbre d'Albine, heureux d'être ainsi parfaitement soi-même, aimé par ses branches, ses vieilles branches, où perchent obstinément les beaux oiseaux de l'éternel renouveau. Tu verras ce que je te dis: l'arbre jamais ne cède! On peut bien l'abattre, le découper en tranches, le brûler vif, son ombre jamais ne s'éteint, jamais son frein ne ronge. Toujours se rejette en son élan, escalade la colline, même les pieds en sang, pour y célébrer l'éternel printemps, jamais méchant, maman! Reviens, on n'a plus le temps ! Puisqu'on l'a. À jamais. À toujours. Sous l'arbre aux mille contours!

 

©dottavi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :