Pas peur

par dominique ottavi  -  2 Décembre 2021, 20:42

Je regarde la vie 

qui me montre du doigt

même pas peur!

 

copyright 

Pas peur
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
L
S’il était dans le paysage,


derrière les ombres, pas dans son assiette,
s’il ne voulait plus seulement se contenter,
s’il souhaitait pouvoir attendre,
laisser la finitude réchauffer l’effroi,
si par la peur il était convoqué,
s’il acceptait et lui rendait l’invitation,
s’il ne cherchait plus à en réchapper,

il nous dirait par bribes
l’harmonie de la nuit,
la palpation et les palpitations,
le rythme du corps et le cœur battant,
et la calme furie d’une constellation
qui sourit au son de son nom,
la folie qui enchante ces jours pétrifiés…


Et dès lors nous pourrions entrevoir son visage
Répondre
D
oui mais l'été sur ses pattes de velours détricotant le précieux poncho mexicain légué par ma mère à tous les indigents, les fiers, revenus de guerre le moral dans les chaussettes, oui mais l'hiver revenu sans crier gare sur la voie de garage...
Bonne année mon ami Carlos.
D
Le visage torturé de l’indistinct qui fait le malin sans jamais réfléchir aux conséquences qui comme l’étoile s’enflamment au tout venant.