Rasséréné

par dominique ottavi  -  11 Janvier 2021, 16:32

Rasséréné mon p'tit poulet, les mains croisées, face au gibet ?

"La troisième guerre mondiale est commencée. Le Covid au service des dirigeants de la planète pour asservir les peuples, et faire grossir les actionnaires. Les puissants contre les gens... « On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels... » À quand les camps ? Pour les réfractaires au vaccin, les transfuges du couvre-feu, les artistes en lutte pour leur art, leur public, les bistrots, les restos qui bravent l’interdit , tous ceux qui ne regardent pas la télé, n'écoutent ni ne lisent les infos, qui proviennent toutes d'une même source : la voix de leur maître, le Capital ???
La logique du capitalisme est de détruire pour pouvoir reconstruire ensuite à son profit en empochant les plus-values. Les deux dernières guerres mondiales en sont l’évidente démonstration. La même logique est à présent à l’œuvre. Réveillons-nous !"
Demeurer, subtiliser les clés, les laissez-passer, ausweiss en tout genre. C'était si bon de se laisser couler entre les doigts durs de l'autorité qui n'avait pas besoin d'en faire plus que ce que déjà elle fait, elle est, à quoi on la reconnaît. Enfin, si on veut ! Si on veut bien la démasquer. Pas bien compliqué! Les bêtes sauvages se soumettent bien à la main du jongleur dans les cirques. Jongleur dompteur, calfeutreur des désirs, étrangleur du plaisir, rentré dans la gorge jusqu'à l'étouffement. Nulle nécessité de strangulation, juste remonter dans la gorge. j'avais prévu tous les scénarios, du plus pire au plus gentil, en passant par le vulgaire ordinaire, le récent pli du dictateur, tout miel et mollesse apparents, gesticulations morbides. Il ne reste rien sur l'étagère, ni dans le réfrigérateur, mon vieux "Frigidaire" flanqué à la décharge sans manière. Nous sommes les dupes de notre propre colère, même anémiée, même sous aide respiratoire, cet air fétide dans nos poumons d'anges moribonds. Voilà le deal, incompressible, auquel nous sommes, par ces gens sans visage, confrontés, soumis, quoiqu'on puisse dire !
© Dominique Ottavi. Tous droits réservés
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Carlos 15/01/2021 12:34

Dizain quasi-parfait


Je veux m’insérer,
quelques mains serrer,
mais pas macérer,
ni en masse errer !

J’ai nerfs acérés,
je suis né racé,
rétif à l’idée
d’être un vrai raté

que la reine essaie-
rait, rassérénée…

dominique ottavi 15/01/2021 13:28

Insère insère donc mon Carlos il en restera toujours quelque chose... bonne année!