Surseoir ?

par dominique ottavi  -  24 Novembre 2020, 11:21

Surseoir, subir, déchoir, se faire la coupe en brosse, les pieds en dedans, le tout du monde en vingt-quatre heures, de l’Himalaya en dix minutes. Surtout ne pas s’éteindre, se juger peu capable ou -pire !- trop bien capable. Dans l’ornière du temps soufflent de drôles d’ouragans qu’on a démuselés, les chiens sont faits pour ça et les cloportes, les crapauds, les reinettes, pommes d’api, pas vu pas pris. Je n’aime pas ta façon de me dévisager sans me regarder dans les yeux, on ne se connaît pourtant pas tu sais ? Ah ! Tu ne sais pas ? On t’avait pourtant mis la mémoire à rafraîchir. Je compte jusqu’à 9 et j’appelle Ulysse ! De lourds convois remontent à leur tour vers le nord. Il ne restera bientôt plus personne dans le corridor.  Les commandeurs prétendent encore qu’ils connaissent par cœur le prix du sang, ça tombe bien ! Il n’était pas nécessaire que tu m’approuves de la sorte devant tout le monde : tout le monde n’est pas le monde ! J’aurais pu t’en faire illico la démonstration mais le temps était compté. Compté par qui ? J’ai pris mon quart à midi pile, sans faute, vous m’entendez bien ? Quoique j’aurais eu quelques précisions, rectifications à apporter au déroulé de la cérémonie …

© dominique ottavi. Tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :