Broutille 2

par dominique ottavi  -  16 Octobre 2019, 10:29

Petite Bretouille

des années noires

fracas des bombes

femmes violées

femmes tuées

lynchées

peuples assassinés

De quel droit divin

quiconque

-fût-il Président

peut-il décider d'une guerre

sans merci

d'incendier les civils

bombarder les villes

où habitent les gens

Petite Broutille

mes bras ne sont pas assez grands

pour t' accueillir

Ta tete est lourde sur mon épaule

elle pèse son poids, quoi!

et moi j'hésite

et moi j'ai peur

de la tournure que prend le monde

pour laquelle on ne me demande jamais

mon opinion

c'est dire qu'il n'y a plus d'âme

plus de tête,

plus de réflexion

plus le courage

de réfléchir

et de se dire

qu'on va droit dans le mur

de la nuit noire

sans plus le moindre espoir

de rien

l'enfer,

c'était donc ça ?

Broutille, ta bouille

fripée

de Gribouille mal léchée

Petite Gribouille

douce et

on ne coupe pas l'amour

comme on coupe le contact

de l'auto qui prend l'eau

tandis que l'am

our

non.

 

© dumenicumicheli ottavi. Tous droits réservés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :