Allant

par dominique ottavi  -  28 Octobre 2017, 19:22

Il ne sera plus jamais nécessaire de renseigner les chevaux, ni de mettre à l'amande les chiens de traîneau. Un simple conseil amical suffira. Puis nous procèderons aux tirages au sort. L'âne braiera et l'antilope anticipera sa cavale. Nous demeurerons imperturbables. En toute décision et toute conscience. La mer se retirera à temps. Pour ne plus se faire marcher sur la robe... Vous comprenez, ces soirs-là, personne ne répond plus de rien. Ni moi non plus, du reste. D'ailleurs. Un sémaphore s'épanche. J'ai la mélancolie lente, et la fureur, furtive. Nous sommes les malhabiles, les héros de l'impavide, la chance n'est pas notre fort, et pourtant... Pourtant sur les étangs, les échassiers de couleur ont de l'allant, et de la ferveur, subséquemment.

© dominique ottavi. Tous droits réservés

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

APARIS 29/10/2017 08:02

Superbe hermano!

dominique ottavi 29/10/2017 17:06

Merci o fratè!