in excelsis deo

par dominique ottavi  -  16 Juin 2016, 07:26

in excelsis deo

Notre père qui êtes si vieux

sauvez-nous de votre miséricorde

entre le néant et nous il n'y a rien

et vous le savez bien

soyez gentil s'il vous plaît

avec les ânes, les indigents

mais nous les vagabonds

laissez-nous tranquilles

je vous caresse les mains

comme on le fait avec les anciens

mais foutez-moi la paix

la paix.

© dominique ottavi. tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :