Codex

par ©dominique ottavi  -  19 Avril 2016, 20:29

Codex

Plus besoin de me sourire

ou d'éprouver de me le devoir

je ne suis qu'un modeste trublion

du bas-empire

un voleur de cachemires

de vedettes de sauvetage

un nettoyeur de garages

un emberlificoteur d'outrages

dehors la mer est grise

et je lui flanque l'aurore au doigt de rose

mais ça ne regarde que moi

et mes règles je les transgresse

à peine qu'énoncées

parce qu'il n'est pas si simple

de se survivre

en ce siècle mal fagoté

ou trop bien

poursuivi traqué

par toutes sortes de bêtes féroces

et mal aimées

dont des semblants de banquiers

à la sauce beurre noir

qui finiront par te faire payer

tout, jusqu'à la lie

l'hallali.

Et moi de sourire

et de m'esclaffer

et de travailler sans cesse à me rendre heureux

parfaitement.

A la joie !

Sans relâche,

à la joie.

©dominique ottavi. tous droits réservés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :