Oui

par dominique ottavi  -  30 Novembre 2015, 13:51

Oui

Oui,

les étoiles du dedans...

Merci à Dominique Oriata Tron.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Dominique Oriata Tron 01/12/2015 04:52

TE MAU FETIA I ROTO (Les étoiles du dedans) , dansé en 2015. Ci dessous une autre version du poème chanté dans la clé 97, à savoir la version en tahitien de la clé 51, section 15, poème 5 , avec la traduction : ...Vare'au 'ārehurehu
(5,violet très sombre, F/Ak,ré):

I roto i te mau hihi o te mau feti'a na roto ,
dans les rayons des étoiles du dedans
nini'ihia te ata vare'au i roto te ao,
se répand l'ombre violette par le monde
'e tē 'ātātara nei te nounou te 'aetorau .
Et l'euphorie déjoue la convoitise...
'A vata i te vahi 'e te taime.
Sois libéré du temps et de l'espace !
'A fa'aro'o i te himene i'ō nei ra.
Entends le chant de la présence ...
Tē tāhō'e nei te mau varua pā'āto'a namua i te fānaura'a.
Ils sont unis tous les esprits avant la naissance
Tē ti'afa'ahou nei te 'i'o !
Elle renait, la chair !
Tē marua nei te mau patu !
Ils s'écroulent, les murs !
'A huti te aho vare'au 'ārehurehu !
Respire l'ombre violette !
'A 'hāmani tō 'oe hīro'a !
Construis ton identité !
Nini'ihia te ata vare'au i te ao 'e te mau upo'o pā'āto'a !
L' ombre violette se répand dans tous l'univers et toutes les têtes !
'E tē 'ori nei te pou o te nao oraora
Et il danse le pilier central du temple vivant
o te ao 'e te mau mirioni feti'a.
de l'univers et des millions d'étoiles.
Tei te mau vahi ato'a vau ,
je suis présent partout ,
e'ita e titira'a no te tau mairi, no te tau a muri,
délivré du passé, du futur,
no te ātea ,no te fātatara'a .
de la distance, de la proximité .
Tē himene nei te mau hau o te natura i roto i te vare'au arehurehu .
Dans l'ombre violette chantent tous les règnes de la nature.
Tē rūru nei te mau rao'ere i roto te hupe.
Les feuilles frémissent dans la brise .
'O 'oe te tavevo o te 'ofa !
Toi, tu es l'écho de l'écume !
O 'oe te one hāpoihia mai na te moana ....
tu es le sable apporté par la mer ...
Tē tavevo nei te 'ori o te na 'āvae tei tūpa'i te tahua !
Elle résonne la danse de tes pieds qui frappent le sol !
Ia tupu te ōpuara'a mā , vi'ivi'i ore !
Que croissent les projets purs, sans pollutions !
Ia tupu te māerera'a !
Que grandisse l'émerveillement !
'Ua tātarahia te mau tā'amu o te 'ōfa'i !
Ils sont dénoués les noeuds de la pierre !
Tē 'ori nei te 'ana'ana 'ite-ore-hia !
Il danse, le rayonnement invisible !
'A pū'o'oi i te mata 'i'o, ia māramarama tō 'oe hina'aro,
Apparais aux yeux de chair, quand ton désir est lumineux,
ia parau mau tō 'oe hiora'a !
quand ton regard est vrai !
https://www.youtube.com/watch?v=i8A5dRV2_9Y&list=PLA27424CB0B5C42C3&index=18

Dominique Oriata Tron 30/11/2015 18:41

Quoique n'ayant pu revenir sur le net depuis l'autre nuit , je murmurais en moi ces mots ''les étoiles du dedans'' en tahitien, comme si l'expression était un pont aimantant à la jouissance chronique de cette langue ''te mau (les, article+ pluriel) fetia (étoiles) i roto (dans le dedans)'' en me disant qu'il me fallait retrouver le post où nous avions débouché sur ce ciel là, pour y partager un des enregistrements de la chanson ''Fetia i te po'' (Etoile dans la nuit) que je chante souvent en sourdine et qui est en deuxième position sur cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=vU65U5nCtN8

Laforêt 30/11/2015 14:27

Savoie


A Alby sur Chéran, on pouvait voir
sur ma chérie Alban ; à Chambéry
l’âne massacrait une biche errant :
à Annemasse, l’âne la menace…

Hélas l’ânesse de la manne est lasse !
Certes elle est lasse de l’âme mais la
messe de Lalanne nous fait l’âme
saine et cela pour toute la semaine !

Question : la messe est-ce de l’anal ou
bien peut-on dire qu’à Guadalcanal
on ne trouve gout à Dalle qu’anal ?

celui-là il est de moi hélas, et je n'ai rien dit de Ménélas!