Il

par ©dominique ottavi. Tous droits réservés  -  9 Mai 2015, 12:55

Il

Il est sur la nationale.

Il est comme une eau pâle qui ne se souvient de rien.

Il est en partance, en jachère, en jactance.

Il te donnera l'horaire des bus, mais pas sa date de naissance, ni le nom de sa mère.

Nous aurions pu être frères.

Mais la colère...

© dominique ottavi. Tous droits réservés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Oui. La colere.
Répondre
L
- là tu t'es pas trop cassé le bu, comme on dit!<br /> - fais gaffe, si c'est trop bas, c'est le cul!<br /> - et tu veux ma natte de décence?<br /> - est-ce qu'il se sert de ça, non?<br /> - le nerf de maçon obère des russes!<br /> - je te f'rai taire et laisserai les freux traire...
Répondre
D
Monsieur Laforet, s'il vous plaît, ne soyez pas l'arbre qui vous la cache, la forêt... je sais bien que je m'égare trop souvent par les sentes, les chemins forestiers, ce n'est pas une raison pour en rajouter, quoique je me dois vous remercier de certaines pertinences qui m'ont été grandement utiles, à certaines heures....