Alors, l'amour

par ©dominique ottavi. texte. Tous droits réservés  -  13 Novembre 2014, 21:59

Alors, l'amour

Il traîne un peu les pieds/

se gratte un peu la tête/

deux cheveux s'accrochent à sa veste/

il regarde la frontière/

et il revoit les plaines/

il sait que la mer seule/

est capable de le retenir/

mais il ne supporte pas/

d'être retenu/

alors il tranche d'un coup/

ce qui pensait pouvoir y parvenir/

et il dit : /

Jamais appartenir/

jamais/

juste être constamment libre/

de vouloir de l'autre/

sa propre liberté.../

Alors, l'amour...

© dominique ottavi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

thylane 14/11/2014 11:31

non,pas de votre avis,l'amour vrai c'est justement" vouloir de l'autre sa propre liberté"ce qui "sous entend" l'accomplissement de la complicité ,celle qui libère totalement des aspérités des différences ,des croyances erronées etc,l'entente totale tacite et c'est ça la liberté puisée chez l'autre,donc,pardonnez moi mais ce n'est pas "alors l'amour..." mais vive l'amour,sourire

thylane 14/11/2014 12:53

j'ai oublié la virgule très importante,c'est donc,pardonnez moi mais ce n'est pas "alors,l'amour...." mais vive l'amour,sourire